Comment le service d’aide à la personne gère la crise sanitaire ?

Actuellement dans une crise sanitaire, des mesures et protocoles sont imposés pour le bien-être de tous. Afin de vaincre le virus, toute personne est concernée par l’application de ces règles essentielles. Le pays est gelé par un confinement et le télétravail pour certains métiers imposé. Cependant les corps de métier comme l’aide à la personne ne peut attendre ou être réalisé de chez soi.

UN AUXILIAIRE DE VIE, UN METIER VITAL

Un métier indispensable regroupant des professionnels qui se déplacent en permanence directement chez les particuliers nécessitant le maintien de leurs domiciles. Ils accompagnent des personnes de profils différents : enfants ou adultes, personnes âgées, accidentées, des personnes malades ou handicapées…

Le point commun entre ces profils est la perte de leur autonomie, cette perte peut être provisoire ou permanente. Ces aides à domicile accompagnent les personnes dans leurs vies quotidiennes sur un point matériel mais également sur un point moral et social.

Sachez que ces professionnels exerce par le biais d’une association, d’une collectivité locale ou d’une entreprise d’aide à la personne mais peuvent être également les salariés des particuliers (donc employeurs) rémunérés avec des chèques emploi-service.

Ce sont des travailleurs disponibles, sans contrainte en matière d’heure ou de jour de passage. Effectivement ils doivent s’adapter par à rapport aux personnes, de leurs besoins et de leurs disponibilités.

De grandes connaissances et qualités sont requises pour exercer au mieux cette profession. Il est donc important de bien choisir son professionnel de confiance comme ce service à la personne Grenoble.

LEURS CONNAISSANCES ET COMPETENCES

Les connaissances d’une aide à domicile :

Utiliser des appareils ménagers, manipuler des produits d’entretien, préparer des plats cuisinés, connaît les techniques de nettoyage et repassage, connaît les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire, sait comment fonctionne les administrations, possède un permis de conduire…

Leurs connaissances sont diverses, elles peuvent être pratiquées à des fins matérielles ou sociales.

Les qualités d’une aide à domicile :

Une polyvalence et possède une organisation des tâches à accomplir, disponible, ponctuelle, s’adapte facilement à la personne et/ou eu lieu, patiente, empathique, possède une bonne expression orale, une bonne humeur à toute épreuve, gère le stress, polie, honnête, rigoureuse, autonome et réactive, ouverte d’esprit, fiable…

Leurs qualités sont elles aussi diverse et nombreuses, elles sont importantes car elles détermineront la qualité de leurs travailles et la fiabilité de leurs personnalités.

LES MESURES SANITAIRES

Les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement sont divisées en 3 phases :

  • La première phase : En début de journée de travail

→ Fournir les documents obligatoires, un justificatif de déplacement professionnel est obligatoire. Il sera valable pour tous les déplacements professionnels de l’aide à domicile. Notamment les trajets entre le domicile des particuliers chez qui elle intervient.

→ Disposer du matériel nécessaire dont les équipements de protection individuelle (blouses à usage unique, masques à usage unique, gants, etc.)

→ Enregistrer les coordonnées de la personne

→ L’aide à domicile doit éviter les transports en commun et privilégier la voiture, le vélo ou la marche en maintenant une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes

→ Fournir des lingettes ménagères ou désinfectantes, du gel hydro alcoolique, des sacs-poubelle, du papier essuie-tout, une bouteille d’eau facilement identifiable, voire des en-cas en sachets

→ Donnez des consignes en terme de nettoyage sur les objets du quotidien (ex : téléphone)

  • La deuxième phase : En arrivant au domicile des particuliers

→ Pour le cas d’un appartement, téléphonez pour faire ouvrir la porte de l’immeuble afin d’éviter de toucher les boutons de la sonnette

→ Eviter de toucher les surfaces dans les parties communes (rampes d’escalier, boutons…) ou bien se laver les mains

→ Déposez vos affaires personnelles dans un endroit neutre (ex. : votre véhicule, chez la personne mais emballé dans un sac que vous aurez apporté)

→ Isoler les animaux dans une autre pièce afin de faciliter l’organisation du travail

→ Portez un masque chirurgical et une blouse à usage

→ Prendre connaissance de la santé du bénéficiaire

→ Se laver soigneusement les mains après chaque suspicion de contamination

→ Nettoyer les surfaces de contact (table, chaise, poignées, télécommande, etc.)

→ Aérer les pièces

  • La troisième phase : A la fin de l’intervention

→ Jeter les équipements de protection individuelle utilisés (blouse, masque, gants, etc.) dans un sac poubelle dédié

→ Se laver les mains après le retrait du masque et de la blouse

Se protéger, c’est protéger les autres.

Anne

A propos de l'auteur: Anne

x- Je suis infirmière depuis mes 23 ans. J'habite Paris et je suis maman d'une petite fille depuis 2017 !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *