Comment devenir ergothérapeute ?

Être ergothérapeute est un métier qui consiste à accompagner les personnes dont l’autonomie est affectée par une maladie, un handicap ou un accident. En leur proposant des exercices manuels ou ludiques qui leur sont adaptés, l’ergothérapeute va réapprendre aux patients à se débrouiller seul.

Métier de contact, l’ergothérapie est peut-être une voie à explorer si vous aimerez relever des challenges et apporter votre concours à des personnes en difficulté. On vous donne toutes les informations sur le métier d’ergothérapeute.

Quelle formation nécessaire pour devenir un ergothérapeute ?

Si vous voulez exercer dans le secteur du paramédical en qualité d’ergothérapeute, vous devez obtenir un diplôme d’État d’ergothérapeute délivré par un institut de formation qualifiant en ergothérapie (IFE). Vous pouvez accéder à la formation après le baccalauréat ou à la suite d’une première année universitaire (PASS, une L.AS, L1 STAPS ou Scientifique).

Il est également possible d’accéder à la formation par le biais d’une validation des acquis de l’expérience ou dans le cadre d’une réorientation. Dans le dernier cas, vous devez avoir une expérience professionnelle de 5 années au minimum. La formation sera faite sur une durée de trois ans mêlant cours théoriques et stages pratiques.

La première année de cette formation se déroule en tronc commun et le programme d’étude est défini par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

nn

Quel salaire perçoit l’ergothérapeute ?

L’ergothérapeute est appelé à exercer soit dans le secteur public, soit dans le secteur privé. À cet effet, le salaire d’un ergothérapeute est de 1 800 euros brut lorsqu’il débute sa carrière dans le secteur public. En revanche, lorsqu’il exerce dans le secteur privé, son salaire mensuel est plus élevé puisqu’il est situé entre 2 000 et 3 300 euros brut.

Quelles sont les qualités nécessaires à l’exercice de ce métier ?

En dehors de la formation nécessaire pour devenir un ergothérapeute, certaines qualités sont attendues de ce professionnel. Ainsi, il doit :

  • Avoir le sens du relationnel pour fonder une excellente relation de confiance avec le patient ;
  • Faire preuve d’empathie ;
  • Être créatif pour concevoir un programme adapté à chaque cas ;
  • Être en mesure de travailler en équipe avec le reste du personnel soignant ;
  • Avoir une bonne condition physique.

Il est indispensable que l’ergothérapeute dispose d’une bonne pédagogie. Il doit être en mesure d’expliquer au patient les bénéfices des activités pratiquées. Enfin, cet expert doit être très patient et avoir un sens aigu de l’écoute.

Quelles missions l’ergothérapeute doit-il accomplir ?

L’objectif de l’ergothérapeute est de permettre au patient d’acquérir une certaine indépendance dans son quotidien. Pour cela, l’ergothérapeute réalise sur prescription médicale :

  • une évaluation de l’autonomie du patient ;
  • un bilan physique complet, aussi bien ostéo-articulaire que musculaire et neurologique afin d’évaluer les difficultés et les déficiences dont souffre son patient ;
  • un plan d’aide individualisé ;
  • un travail articulaire dont le but est de permettre au patient de retrouver peu à peu la capacité d’effectuer certains gestes ou mouvements ;
  • l’installation d’un appareillage et d’un matériel destiné a facilité la vie quotidienne ;
  • la mise en place de divers ateliers de théâtre, de jeux, d’artisanat, de travail, etc., pour faciliter la rééducation du patient ;

A propos de l'auteur: Anne

x- Je suis infirmière depuis mes 23 ans. J'habite Paris et je suis maman d'une petite fille depuis 2017 !

Tu pourrais aimer