Qu’est-ce qu’un pneumologue ? Quand faut-il le consulter ?

Les maladies de l’appareil respiratoire, qu’elles soient aiguës ou chroniques, représentent un défi considérable dans notre société actuelle. La tâche d’un pneumologue est de diagnostiquer, traiter et prévenir les maladies des organes de ce système interne.

Des facteurs externes tels que la pollution, une pression atmosphérique élevée, mais aussi, malheureusement, le tabagisme contribuent au développement de maladies liées aux activités respiratoires. Pour comprendre l’intérêt de consulter un médecin pneumologue, voici toutes les spécificités de ce métier santé.

De quel type de maladies le pneumologue s’occupe-t-il ?

La tâche d’un spécialiste en pneumologie est la prévention, le diagnostic et la mise en œuvre d’un traitement approprié dans le cas de maladies comprises assez largement dans notre organisme. Comme on peut le découvrir en lisant les infos santé du site bio-ambra.com, elles peuvent provenir de sources congénitales ou acquises par notre système respiratoire. Les maladies les plus souvent traitées par un pneumologue comprennent :

La fibrose kystique

La fibrose kystique est la maladie génétique la plus fréquemment diagnostiquée. Cette pathologie n’est pas encore totalement guérissable et le traitement utilisé consiste à soulager les symptômes, à prolonger la vie et à améliorer son confort.

Les symptômes de cette maladie apparaissent le plus souvent du côté du système respiratoire, mais aussi du système digestif. Les bronches et les bronchioles sont remplies de mucus épais et collants, ce qui rend la respiration difficile et entraîne par conséquent des lésions pulmonaires. Les personnes atteintes de mucoviscidose souffrent souvent de bronchite récurrente et d’inflammation chronique de ce type.

L’asthme bronchique

L’asthme est une maladie qui peut changer de cours et qui est souvent difficile à diagnostiquer par des spécialistes d’un domaine autre que celui de l’appareil respiratoire. L’essence de la maladie est le processus d’inflammation des bronches. De nombreux facteurs influencent la maladie. L’une des plus importantes sont les allergies causées par les acariens, le pollen, les champignons ou les poils d’animaux.

De plus, la pollution de l’air, le tabagisme, le stress, certains médicaments et des facteurs héréditaires peuvent également contribuer au développement de la maladie. Les symptômes les plus courants de l’asthme sont l’oppression thoracique, la toux, l’essoufflement ou la respiration sifflante. Tous les symptômes typiques de cette condition ne sont pas présents dans tous les cas. La maladie nécessite un traitement spécialisé, sélectionné individuellement.

La pneumonie

La pneumonie est considérée comme une maladie grave qui peut être d’origine bactérienne, virale, allergique ou fongique. Cette pathologie respiratoire peut être aiguë et pratiquement asymptomatique, mais dans chaque cas, elle peut se terminer par des complications pour la santé et potentiellement mortelles lorsqu’un abcès pulmonaire surgit. L’inflammation dans les poumons peut être localisée à différents endroits. Les symptômes courants, mais pas toujours présents, peuvent être une toux, un essoufflement, des frissons et une température élevée. Parfois, il n’y a qu’une sensation de faiblesse, de somnolence, d’essoufflement et une sensation de fatigue rapide.

La pneumonie est le plus souvent diagnostiquée sur la base d’examens physiques, de radiographies (rayons X des poumons), d’examens microbiologiques de la culture et de tests sanguins. La pneumonie nécessite un traitement spécialisé, le plus souvent sous la supervision d’un pneumologue.

Le pneumothorax

Un pneumothorax est une maladie qui est classée parmi les urgences respiratoires car il nécessite le plus souvent une intervention chirurgicale rapide. Le pneumothorax est le moment où l’air ou d’autres gaz pénètrent dans la cavité pleurale, ce qui physiologiquement ne devrait pas être le cas. Cette maladie respiratoire survient le plus souvent à la suite d’un traumatisme, par exemple lors d’accidents de voiture et de fractures de côtes, ou à la suite d’une ponction avec un instrument pointu. Il existe plusieurs types de cette condition, et le pneumologue est le médecin compétent pour recommander un type de traitement différent en fonction de chaque cas.

Un cancer du poumon

Chez la plupart des patients, le pneumologue est associé au traitement du cancer du poumon et en fait ce spécialiste prend également en charge les patients pendant le diagnostic, après la chirurgie et le traitement oncologique. Dans nos sociétés actuelles, le cancer du poumon est l’un des types de cancer les plus courants. Sa principale cause est le tabagisme, bien que la pollution de l’air ou le travail dans des conditions à risque accru soient également importants.

Les symptômes typiques d’un cancer du poumon en développement varient souvent en gravité et sont souvent confondus avec une infection ordinaire. Il est généralement remarqué des signes tels que toux, essoufflement, faiblesse et mal-être, bronchite récurrente et sang dans les expectorations. Consulter un spécialiste dès l’apparition de ces premiers symptômes afin d’approfondir l’origine de ces maux avec un bilan santé.

Une bronchopneumopathie chronique obstructive

C’est la maladie la plus gravement causée par le tabagisme. Son principal symptôme est la fatigue et les problèmes respiratoires, même avec peu d’effort, causés, tout simplement, par un rétrécissement important des voies respiratoires.

La maladie pulmonaire obstructive chronique est le plus souvent diagnostiquée sur la base de tests tels que la spirométrie, la gazométrie, la radiographie pulmonaire et, bien sûr, un entretien avec le patient. Si la maladie est détectée tôt, il suffit généralement d’arrêter de fumer et de changer vos habitudes pour un mode de vie plus actif. Malheureusement, cette pathologie est trop souvent diagnostiquée à un stade d’avancement important, ce qui nécessite la prise de médicaments, de l’oxygène et une surveillance étroite par un pneumologue.

A propos de l'auteur: Anne

x- Je suis infirmière depuis mes 23 ans. J'habite Paris et je suis maman d'une petite fille depuis 2017 !

Tu pourrais aimer